Les oiseaux arrivent en masse

Par | 19 avril 2018

La météo, de la première quinzaine d’avril, a été pourrie. Il a plu presque tous les jours. Les températures étaient encore basses. Les vents forts faisaient croire qu’on était encore en hiver. Depuis quelques jours, la météo a complètement changé. Le beau temps s’est enfin installé et les températures ont grimpé. On se croirait maintenant en été.

Profitant de ces très bonnes conditions atmosphériques, les oiseaux arrivent en masse. Les Pouillots fitis, qui jusqu’à présent n’étaient pas très nombreux, sont désormais présents de partout. On peut entendre chanter les mâles sur presque tous les arbres. J’ai également entendu chanter un Pouillot siffleur cette semaine. C’est ma deuxième observation de l’année de cette espèce. Le Pouillot de Bonelli est lui aussi bien arrivé. Un mâle s’est installé, comme tous les ans, dans mon jardin et c’est avec beaucoup de plaisir que j’entends ses trilles énergiques.

J’ai également contacté une autre espèce rare dans le nord de la Drôme, le Torcol fourmilier. J’ai entendu un mâle chanter des une haie d’arbre. J’ai essayé en vain de le voir. Le chant se déplaçait dans cette haie, en direction du nord. Il semble que l’oiseau était en migration “rampante”. 

Les Fauvettes grisettes continuent à arriver. Les mâles chanteurs sont de plus en plus nombreux dans les haies. Les mâles exhibent leurs magnifiques couleurs à la cime d’un buisson.

A voir aussi :