Baguage d’une Gorgebleue à miroir

Par | 11 avril 2017

Gorgebleue à miroir, mâle de 2ème année avec une énorme tique, Drôme, avril 2017La saison de baguage est calme depuis que les Bruants des roseaux ont déserté le département de la Drôme pour rejoindre leurs sites de reproduction. Cette semaine j’ai tout de même tenté d’aller baguer les Hirondelles, lorsqu’elles vont dormir le soir dans les roselières. Je n’ai pas du tout regretté ma soirée car j’en ai attrapé une cinquantaine. Ce n’était presque que des Hirondelles de rivage. Je pense que se sont en grande partie, les oiseaux qui nichent dans la carrière située en amont de la roselière où je bague. J’ai d’ailleurs retrouvé 2 oiseaux que j’avais déjà bagué en 2016 et 2015.

Avec ces Hirondelles, il y avait aussi 5 Hirondelles rustiques ainsi qu’un magnifique mâle de Gorgebleue à miroir. En cette saison, comme chez beaucoup d’espèces, les mâles ont revêtu leurs plumages nuptiaux et ils sont tout simplement magnifiques. Au milieu de la gorge bleue, une toute petite tache blanche, le miroir. Au dessous, un liseré noir puis une autre, orange. Ce mâle avait une énorme tique sur la joue droite. Le muséum, qui gère le baguage, nous demande de ne pas les enlever. Le baguage permet de voir si les oiseaux en survivent.

Durant la même soirée, j’ai aussi capturé 2 oiseaux, pas très courant dans le département de la Drôme: Deux Phragmites des joncs. Comme les Gorgebleues, ces derniers ne sont que de passage et se dirigent vers leurs quartiers de reproduction.

A voir aussi :