Locustelle tachetée baguée en République Tchèque

Par | 6 août 2018


Locustelle tachetée, jeune, Drôme, juillet 2018
Ca y est, dans le nord de la Drôme, nous sommes en pleine migration des Fauvettes paludicoles. Sur mon site de migration l’espèce majoritaire est la Rousserolle effarvatte. En cette saison, j’en capture en moyenne, une cinquantaine d’individus par jour. A elle seule, elle représente le trois quart des captures. Comme je le disais récemment, ce sont surtout des adultes de cette espèce qui empruntent le couloir Rhodanien. 

L’espèce qui vient ensuite, en nombre d’individus, est la Locustelle tachetée. Il y a un joli passage depuis quelques jours. j’en bague plus d’une douzaine tous les jours. Je viens d’effectuer mon premier contrôle sur cette espèce. Cette jeune Locustelle avait été baguée en République Tchèque. Je bague plus de 200 oiseaux de cette espèce tous les ans et c’est la première fois que j’attrape un oiseau déjà porteur d’une bague. Je sus impatient de savoir où et quand cette bague a été posée.

Cette année, il y a très peu de Phragmites des joncs. Habituellement, j’en capture autant que l’espèce précédente. Peut être sont-elles du retard? Je vois que le mois d’août avance et que cette hypothèse est de moins en moins crédible. Je n’ai d’ailleurs effectué aucun contrôle extérieur de cette espèce cette année. En moyenne j’en fait en moyenne une demi-douzaine par été. La saison n’est pas terminée…

A voir aussi :