Locustelles tachetée et luscinoïde dans la Drôme

Par | 27 juillet 2017

Locustelle luscinoïde, jeune, Drôme, juillet 2016Depuis quelques jours, le passage des Fauvettes paludicoles s’est bien intensifié dans le nord de la Drôme. Le nombre d’oiseaux capturés semble supérieur aux années antérieures. A priori, la reproduction de ces espèces  s’est bien passée cette année. L’espèce dominante est la Rousserolle effarvatte. Il passe déjà beaucoup de jeunes alors que certaines femelles ont de belles plaques incubatrices et sont encore en train de couver sur le site de baguage. Les Phragmites des joncs passent bien aussi. J’en ai même capturé 29 en une seule matinée ces derniers jours. Le maximum des années antérieures est de 30. Le pic de migration de cette espèce est habituellement au mois d’Août. Le nombre de Locustelles tachetées baguées augmente lui aussi. J’en suis à une douzaine par matinée. Au milieu de toutes ces belles captures, j’ai également eu une Locustelle luscinoïde. Cette espèce est rare dans la Drôme et je n’en bague que quelques individus tous les ans. La dernière Fauvette paludicole que j’attrape, est la Rousserolle turdoïde. Etrangement, je n’en capture pas beaucoup. J’en bague une presque tous les matins, mais pas plus.

A voir aussi :