Encore une Locustelle luscinoïde

Par | 24 septembre 2018

Locustelle luscinoïde, jeune, Drôme, juillet 2016J’ai encore bagué ces derniers jours une Locustelle luscinoïde dans le nord de la Drôme. Cette espèce est rare dans ce département. Les observations sont exceptionnelles. C’est le baguage qui permets essentiellement de découvrir sa présence. C’est le sixième individu que je capture cette saison. C’est dans la moyenne. Ce qui était moins dans la moyenne, c’est sa masse. cet oiseau pesait 18,4 grammes. Habituellement ces oiseaux pèsent entre 13 et 14 grammes. Celui ci  avait tout simplement fait des réserves de graisse en vue d’effectuer une étape migratoire.

Une autre Fauvette paludicole d’une autre espèce était dans la même configuration. C’était une Rousserolle effarvatte. Cette dernière pesait 18,2 grammes au lieu des 10/11 grammes habituels. Contrairement aux mammifères, la prise de poids n’est pas un handicap pour parcourir de grandes distances, bien au contraire. Ces réserves adipeuses leurs servent de carburant durant ces longs voir très longs trajets pour de si petits oiseaux.

A voir aussi :