Hypolaïs ictérine dans la Drôme

Par | 1 septembre 2016

Hypolaïs ictérine, Jeune, Drôme, août 2016Belle surprise dans les filets en cette fin du mois d’août. Une hypolaïs bien terne. Ses pattes sont grisâtres et sa tête est un peu forte. L’aile est “immense” pour une Hypolaïs polyglotte. La rémige primaire la plus externe est plus courte que les couvertures primaires. Plus de doute, c’est une Hypolaïs ictérine. C’est la seconde fois que j’ai l’occasion d’en baguer une dans le nord de la Drôme où elle est très rare.

A voir aussi :