La saga des Bruants

Par | 6 novembre 2019

Les Bruants des roseaux passent en masse dans le nord de la Drôme, ces dernières semaines. J’en ai déjà bagué plus d’un millier cette automne. J’ai également retrouvé une cinquantaine d’oiseaux que j’ai bagués les hivers précédents. J’ai aussi attrapé 3 Bruants des roseaux bagués en République Tchèque, 1 en Suisse et 1 ,plus improbable, en Italie. 

Un petit groupe de Bruants proyers vient également dormir dans la roselière. Cette espèce n’est pas facile à attraper. La semaine dernière, alors que j’étais en train d’ouvrir les filets de capture, j’en ai vu 4 se faire attraper. Le temps que je vienne les chercher, il n’en restait qu’un seul. Les 3 autres étaient arrivés à se libérer tous seuls.

Une troisième espèce de Bruant, vient aussi dormir dans cette roselière cette année, c’est le Bruant jaune. J’en ai déjà bagué 3 en quelques jours: 1 jeune mâle et 2 jeunes femelles.

Son très proche cousin, le Bruant zizi, est le seul des Bruants à se reproduire et à être présent toute l’année sur ce site. J’en bague une dizaine par an.

Après avoir bagué un très rare Bruant nain le mois dernier et 2 Bruant fous la semaine précédente, je me demande quelle espèce de Bruant va pouvoir se rajouter à cette jolie liste.

A voir aussi :