Migration des Rémiz

Par | 7 novembre 2019

La migration des Rémiz penduline a été très particulière cette année, dans le nord de la Drôme. Bien que les premières sont passées dès la fin du mois de septembre, le gros du passage a eu lieu avec trois à quatre semaines de retard. Quand aux effectifs, ils sont très inférieurs à ceux des années antérieures.

Sur la cinquantaine d’oiseaux capturés, 3 étaient déjà porteurs d’une bague: 1 jeune mâle bagué en république Tchèque, 1mâle adulte bagué en Pologne et enfin un autre mâle adulte que j’avais bagué en 2016 au même endroit.

Le passage n’est probablement pas terminé. Il semble que quelques individus se soit déjà installés pour passer l’hiver. Ces derniers jours, j’ai rattrapé 2 oiseaux bagués une dizaine de jours auparavant.

A voir aussi :