Première Fauvette grisette

Par | 5 avril 2019

Fauvette grisette, Drôme, avril 2019Tous les printemps, j’attends avec impatience les premières Fauvettes grisettes. J’ai un faible pour cette espèce. Ce n’est pas une espèce abondante en Drôme des collines. Elle se reproduit dans les buissons et les haies souvent en bordure de pâturages. Les contacts sont la plupart du temps auditifs Leurs chants et les cris d’alarmes attestent de leurs présences. Dès leur arrivées les mâles s’égosillent, postés à la cime d’un buisson. C’est à ce moment qu’ils sont le plus facile à observer. Habituellement  les premiers mâles chanteurs s’entendent vers la mi-avril dans le nord de la Drôme.

Cette année, ma première donnée de Fauvette grisette est une donnée de baguage. J’ai été surpris de cette capture. J’en bague très rarement en cette saison, surtout en roselière.

A voir aussi :