Pouillot siffleur en Drôme des collines

Par | 12 avril 2018

Pouillot siffleur, Drôme 2011Pendant plus d’une semaine, à cause d’une entorse au genou, je n’ai pas pu me balader. La météo capricieuse de ce mois d’avril n’encourage pas trop à mettre le nez dehors. Il y a beaucoup de vent, il ne fait pas chaud et les averses sont nombreuses. Ces derniers jours j’ai enfin trouvé une fenêtre météo favorable pour ressortir mes chaussures de marche et mes jumelles. Je n’ai pas été déçu. J’ai observé un Pouillot siffleur qui se nourrissait dans des arbres. Le jaune citron de sa gorge contrastant avec le ventre blanc, le dos vert soutenu du manteau et le sourcil très marqué rendent l’oiseau magnifique. Pas de doute possible sur l’identification. Cette espèce ne se reproduit pas dans le nord de la Drôme. Les observations y sont rares. Je n’en observe pas tous les ans. La plupart du temps se sont les mâles chanteurs qui sont détectés. Celui-ci ne chantait pas. C’était peut-être une femelle. 

Alors que j’admirais ce petit oiseau, mon attention a été attiré par 2 autres petits oiseaux qui se nourrissaient également dans le même arbre. Ils sont tachetés de bruns avec le front rouge. Autre belle surprise, ce sont 2 Sizerins cabarets. Alors que je repart j’observe un Héron pourpré passer au dessus de l’eau. Un peu plus loin, j’ai entendu chanter ma première Tourterelle des bois de l’année. Cette observation est plutôt précoce. Habituellement je ne les ai qu’à la fin du mois d’Avril.

La nature est vraiment belle en cette saison. Vivement la prochaine ballade avec peut-être la première Fauvette grisette?

A voir aussi :