Premiers Phragmites des joncs en migration post-nuptiale

Par | 13 juillet 2018

Phragmite des joncs, jeune, Drôme, juillet 2018La migration des Fauvettes paludicoles a commencé dans le nord de la Drôme. Ces derniers jours, j’ai capturé et bagué 3 jeunes Phragmites des joncs de l’année en une matinée. Cette espèce ne se reproduit pas localement. Elle n’est présente dans ce département qu’au moment des 2 migrations. Cette espèce est très discrète et les observations sont très rares. Le baguage permet de mettre en évidence sa présence, plus abondante que les observations laissent suggérer. Le baguage permet également de cerner les dates de passage des jeunes comme des adultes. Il a également mis en évidence les origines de ces oiseaux transitant par la vallée du Rhône.

Le nombre de capture de Rousserolles effarvattes a augmenté ces derniers jours. Certains individus ont déjà commencé à migrer. Cela n’empêche pas certaines femelles de couver leurs oeufs sur le site de baguage. J’ai encore attrapé ces derniers jours des femelles avec des plaques incubatrices très vascularisées.

A voir aussi :