Premier Pinson du nord et dernière Rousserolle effarvatte

Par | 2 novembre 2018

Pinson du nord, mâle, Drôme, février 2018Juste avant l’hiver, les hivernants arrivent en masse. En cette saison, les filets de captures sont bien remplis. Ce sont essentiellement des Bruants de Roseaux. Je retrouve beaucoup d’oiseaux bagués les hivers précédents. J’en ai rattrapé un que j’avais bagué en novembre 2012, sur ce même site. Pour un passereau de cette taille, cela commence à être un âge remarquable. Ce qui est surprenant, c’est que depuis 2012, je ne l’ai jamais rattrapé!

L’hiver, la roselière sert également de dortoir au Pinson du nord. Ils sont bien entendu bien moins nombreux que l’espèce précédente, mais j’en bague tous les ans quelques uns. J’ai d’ailleurs attrapé le premier individu cette semaine. Un jeune mâle de l’année.

Les Rémiz pendulines commencent à stationner. Elles se baladent dans les roselières au bord de l’Isère. Je retrouve les mêmes individus sur 2 sites distants d’une dizaine de kilomètres. 

Les Pouillots véloces continuent à être abondants. Les Mésanges bleues sont toujours aussi peu abondantes. Comme m’a fait remarquer un collègue bagueur, il y a essentiellement des adultes. J’ai encore attrapé cette semaine une jeune Rousserolle effarvatte. Est-ce la dernière de la saison?

A voir aussi :