Premières Rémiz pendulines en migration prénuptiale

Par | 16 mars 2019

DSC00376Tout l’hiver j’ai entendu des Rémiz pendulines dans la roselière où je bague. Une fois baguées, elles sont plus méfiantes et il est alors très difficile de les rattraper. Seuls leurs petits cris trahissent leur présence. Cette semaine, j’en ai à nouveau capturé de nouvelles. En fait ce sont les premières qui remontent vers leurs sites de reproduction. Comme chez beaucoup d’espèces, ce sont les mâles, et surtout les vieux mâles qui précédent les femelles. En effet, sur 11 Rémiz pendulines capturées en une matinée, il n’y avait que 2 femelles. Seuls, 2 des mâles étaient nés durant l’année 2018. Les autres étaient plus âgés.

A voir aussi: