Torcol nicheur en Drôme des collines

Par | 14 mai 2019

Torcol fourmilier, jeune, Drôme, août 2016Encore une bien belle ballade ces derniers jours dans le nord de la Drôme. A chaque sortie, son lot de belles observations. En bordure d’un bois, j’ai observé 2 mâles de Pipit des arbres qui paradaient en vol. Ils chantaient posés à la cime d’un arbre. De temps en temps, sans s’arrêter de chanter, ils s’envolaient, montaient haut puis se laissaient descendre, ailes et queue écartés.

Passant au bord d’un étang, un Héron pourpré s’est envolé. Il a décrit plusieurs cercle avant de s’éloigner. Autour de ce même étang, quelques Libellules à quatre taches, profitaient des premiers rayons de soleil pour se réchauffer. 

Un peu plus loin je faisaient envoler 2 couples de Grives draines qui se nourrissaient. J’ai également observé, de longues minutes, un Chevreuil qui se nourrissait. Lorsqu’il m’a aperçu, il s’est approché de moi pour évaluer le danger. Ce n’est que lorsque j’ai bougé qu’il s’est éloigné. Instant magique!

J’ai également entendu chanter un Torcol fourmilier. Vue la date tardive, cet oiseau n’est plus en migration. Il va très certainement se reproduire dans ce secteur. Ce n’est pas la première fois que je contacte cette espèce sur ce site, mais c’est la première fois que je la vois si tard. Le Torcol ne se reproduit que très rarement en Drôme des collines. Dans nôtre département, on le rencontre plutôt sur les reliefs du Vercors .

A voir aussi :