Larves de Truxales méditérranéennes

Par | 18 juillet 2019

Même si les larves d’Orthoptères ressemblent aux imagos (forme adulte), elles ne sont pas faciles à identifier, car les ailes ne sont pas entièrement développées. Pour beaucoup d’espèces, il faut attendre la mue imaginale pour pouvoir les identifier avec certitude. Cette dernière, pour beaucoup d’espèce n’intervient pas avant le mois de juillet.  C’est pour cette raison que la saison des Orthoptères ne commence pas avant le début de l’été.

Cette semaine, je me suis rendu sur le site à Truxales méditerranéennes, situé dans le nord de la Drôme. Je n’ai trouvé que des larves. Pour cette espèce, pas de problème d’identification. Il y en a autant de couleur paille, que de verte. C’est vraiment une espèce d’Orthoptère extraordinaire. Heureusement qu’elles bougent lorsqu’on les approche car sinon elles seraient quasiment indétectables tellement leur mimétisme est parfait. 

Au bord de l’eau, j’ai également pu admirer quelques Tétrix, surtout des méridionaux. Encore des espèces très difficiles à détecter. Non seulement leurs couleurs se confondent parfaitement au milieu qu’ils fréquentent, mais surtout ils sont minuscules. Ils dépassent rarement le centimètre. Pour les identifier, il faut sortir la loupe.

A voir aussi :