Rousserolle turdoïde dans la Drôme

Par | 5 avril 2018

Rousserolle turdoïde, Drôme, avril 2018Belle surprise cette semaine dans les filets de capture. Mon objectif était de capturé des Rémiz pendulines. Bien que j’en ai entendu quelques unes tout le matin dans la roselière, je ne suis pas arrivé à en attraper une. Cette espèce n’est pas facile à capturer au printemps. Je me suis rattrapé avec le baguage de la première Rousserolle turdoïde de l’année. L’espèce ne se reproduit pas sur ce site et elle n’est pas très fréquente dans la Drôme. De plus cette capture est assez précoce.

Une autre Fauvette paludicole était également présente sur se site. C’est la Locustelle tachetée. Encore une espèce pas facile à capturer au printemps. Elle a chanté tout le matin à proximité du filet, sans se faire attraper.

A voir aussi :