Couleuvre d’esculape dans ma cour

Par | 31 juillet 2020

a tete noireCes derniers jours, en me rendant à ma mare, je me suis retrouvé nez à nez avec une Couleuvre d’esculape. Cette dernière, se sentant acculée, s’est mis en position d’attaque, prête à me sauter dessus, le bout de la queue vibrant, tel un serpent à sonnette. Nous sommes restés un moment à s’observer. Moi à la prendre en photo et elle à essayer de m’impressionner. Voyant qu’il n’y avait pas de danger elle est repartie dans la végétation.

J’observe cette espèce semi-arboricole presque tous les ans chez moi, dans le nord de la Drôme. Une fois je l’ai trouvé en train d’avaler une nichée de Rougequeue noir, située sous un plancher d’une vieille grange . Ce sont les cris d’alarme des 2 parents impuissants qui m’ont indiqué sa présence. Une autre fois, ce sont mes enfants qui en ont trouvé une enroulée autour des pieds du salon de jardin, la tête posée sur le plateau.

C’est une des quatre espèces de serpents présentes chez moi. la plus courante et la Couleuvre verte et jaune. Elle aussi grimpe bien aux arbres. Un jour, j’en ai découvert une, dans un nichoir, en train d’avaler une nichée de Mésange charbonnière. Une seconde fois, une autre se nourrissait d’une nichée de Fauvette à tête noire, dans du buis. Là encore se sont les cris d’alarme des parents qui m’ont indiqué la présence du reptile. Dans la mare je vois régulièrement la Couleuvre Helvétique, anciennement appelée Couleuvre à collier. Ce serpent de petite taille y traque les Tritons palmés et les têtards. Plus exceptionnellement je croise la Coronelle girondine ou la Couleuvre vipérine dans ma mare.

A voir aussi :