Gorgebleue ponctuelle

Par | 2 août 2020

La migration post-nuptiale des Passereaux paludicoles n’est, pour l’instant, pas abondante cette année. La diversité est aussi abondante que les autres années, mais le nombre d’oiseaux que je bague dans le nord de la Drôme est très irrégulier d’un jour à l’autre et plutôt faible dans l’ensemble. Peut-être que le passage est en retard. Pas certain! L’avenir le dira. 

Fidèle au rendez-vous, la première Gorgebleue à miroir à fait son apparition début Août. Un jeune mâle, né cette année, de la sous-espèce cyanecula. On pouvait déjà distinguer le petit miroir blanc.

Malgré le faible nombre de capture, j’ai déjà effectué 3 contrôles étrangers. Après les Rousserolles effarvattes baguées en Suisse et en Russie, c’est au tour d’un oiseau bagué en Hongrie qui s’est fait rattraper dans la vallée du Rhône. Il faudra que j’attende quelques temps pour savoir quand il a été bagué. Cette donnée, montre une fois de plus, l’axe de migration de cette espèce qui est loin de l’axe nord-sud, mais très orienté est-ouest.

A voir aussi :