Migration des Fauvettes paludicoles

Par | 27 juillet 2020

Ces derniers jours, le passage des Fauvettes paludicoles a fortement augmenté dans le nord de la Drôme. Le nombre d’oiseaux capturés, reste très variable d’un jour à l’autre. Un matin, j’ai bagué une dizaine de Phragmite des joncs et le lendemain un seul, sans que la météo est changée.

La vallée du Rhône reste un couloir de migration pour les “vieilles” Rousserolles effarvattes. Les jeunes de l’année représentent environ que le tiers des captures alors que chez les autres espèces, les jeunes sont largement majoritaires: plus de 90% pour le Phragmite des joncs ou la Locustelle tachetée. Etrangement, les matins durant lesquels il y a peu d’oiseaux, la part des jeunes est plus importante que celle des adultes. je pense qu’il s’agit des jeunes nés localement. 

J’ai déjà rattrapé 2 Rousserolles effarvattes baguées à l’étranger. Ces 2 oiseaux étaient de vieilles femelles. La première en Suisse et la seconde en Russie. Ce n’est que la deuxième fois que je contrôle un oiseau bagué en Russie. Le premier oiseau était également une Rousserolle effarvatte.

A voir aussi :