Passage de Rougequeue noir

Par | 25 mars 2018

 

La semaine qui vient de s’écouler a été glaciale. Les températures étaient à peine négatives, mais avec le fort vent du nord, les températures ressenties devaient avoisiner avec les -20°. Je n’étais pas le seul à avoir froid. Il fallait bien s’habiller pour aller se balader. Les oiseaux, eux aussi avaient froid. Ils cherchaient les coins à l’abris du vent et on en entendait beaucoup moins chanter.

Les Rougequeues noirs sont en train de passer dans le nord de la Drôme. On peut en observer un peu de partout. J’en ai beaucoup vu cette semaine.  Rares sont les haies dans lesquelles il y en a pas quelques uns en train de se nourrir. Quelques mâles se sont installés à proximité des habitations et commencent à chanter.

Ce weekend, je suis allé bagué dans la roselière au bord de l’Isère. Cela faisait presque trois semaines que je n’y étais pas allé. il n’y a quasiment plus de Bruants des roseaux. Je n’en ai capturé que 4.  Que des femelles. J’ai aussi capturé un jeune mâle de Rémiz penduline.  Elles aussi commencent à remonter vers leurs quartiers de reproduction.

A voir aussi :