Torcol fourmilier

By | 20 août 2021

Depuis le début de la semaine il y a beaucoup de vent. C’est l’inconvénient de baguer dans la vallée du Rhône. Du coup pas moyen d’ouvrir les filets pour suivre la migration. Enfin le vent s’est calmé. Malheureusement, les prévisions météorologiques n’annoncent que 2 jours de répit. Il va donc falloir en profiter. Pour la première matinée, j’ai bagué 2 Gorgebleues à miroirs. Deux jeunes de l’année. Un mâle et une femelle. La surprise a été  la capture d’un jeune Torcol fourmilier. Fidèle à lui même, il tordait le cou et balançait la tête dans tous les sens. il ne porte pas son nom pour rien. C’est toujours aussi surprenant de capturer cet oiseau dans une roselière. Ce n’est pas le milieu dans lequel on pense le trouver. Il fréquente plutôt les milieux ouverts et légèrement boisés, type vieux vergers. De plus il ne se reproduit que sporadiquement dans la Drôme. Tous les ans, je ne bague que quelques individus.

A voir aussi :

 

 

Torcol fourmilier (Jynx torquilla)

By | 30 juin 2015

A voir aussi :