Hivernage de Rémiz penduline

Par | 16 décembre 2017

Quelques Rémiz pendulines ont décidé de passer l’hiver dans le nord de la Drôme. Une demi-douzaine d’individus stationnent dans la roselière où je bague. Je les entends à chaque session de baguage, mais il n’est pas facile de les capturer. La présence de cette espèce est irrégulière au bord de l’Isère, il n’y en a pas tous les ans et jamais abondamment. Elle préfèrent aller passer l’hiver sur le contour méditerranéen, jusqu’en Espagne.

Le Bruant des roseaux est au contraire très abondant dans la Drôme. Je les capture pour les baguer au petit matin, lorsqu’ils quittent la roselière où ils sont venus passer la nuit. Cet hiver, ils sont particulièrement abondants et j’en ai déjà capturés plus de 3000. J’ai aussi retrouvé une centaine d’oiseaux que j’avais bagués les hivers précédents.

Cet hiver, un autre bruant vient également dormir dans cette roselière. Il s’agit du gros Bruant Proyer. Une douzaine d’individus anime de leurs cliquetis la roselière, le matin de bonne heure. 

A voir aussi :