Contrôle d’une Gorgebleue à miroir

Par | 11 janvier 2020

La Gorgebleue à miroir est une espèce plutôt rare dans le département de la Drôme. Tous les ans j’en bague tout de même une vingtaine. En 2019, j’en ai seulement capturé 15. Je bague ces petits turdidés, essentiellement à l’automne, d’Août à Octobre, lors de la migration post-nuptiale. Seuls quelques individus sont capturés au printemps, de mi Mars à fin Avril, et encore même pas tous les ans. Dommage car en cette saison, les mâles sont en plumage nuptial, leur poitrine est entièrement bleue, ponctuée du miroir blanc et ils sont magnifiques. Je n’ai encore jamais capturé de Gorgebleue à miroir roux.

Malgré ce faible nombre de captures, j’en contrôle et je m’en fait rattraper quelques uns sur d’autres sites. Ainsi j’ai attrapé une Gorgebleue baguée en Pologne et une autre en Hongrie. Un de mes oiseaux s’est fait rattrapé en Espagne , où il a passé l’hiver, et un autre en République Tchèque.

Dernièrement, je m’en suis fait rattraper un en France. C’est un mâle de la sous espèce cyanecula, que j’avais bagué en septembre 2017 au bord de l’Isère. Il s’est fait rattraper 2 ans plus tard, début octobre 2019 dans le Jura. Il est vrai que cette dernière saison, la migration a été plus tardive qu’à l’habitude.

A voir aussi :