Passage des Fauvettes paludicoles

By | 30 juillet 2021

Depuis quelques jours, dans le nord de la Drôme, le passage des Fauvettes paludicoles s’est intensifié . Il est un peu tôt pour faire des bilans, mais le cru 2021 débute bien. Normalement nous sommes dans le pic du passage pour la Rousserolle turdoïde. Après seulement une dizaine de jours de suivi, j’en suis à 11 oiseaux bagués, avec un maximum journalier de 4. Ces résultats vont probablement faire sourire quelques collègues bagueurs, mais pour ce site, c’est bien! Cette espèce ne se reproduit pas dans la roselière où je bague. Sur ces 11 oiseaux, 5 étaient des adultes et 6 des oiseaux nés cette année. Cette proportion d’adultes est très élevée, mais comme le passage des jeunes est plus tardif, cela devrait se réajuster, sauf si la reproduction s’est mal passée, ce qui ne semble pas le cas, à première vue. 

Je pense que nous sommes également en plein passage des Phragmites des joncs dans la vallée du Rhône. Pour l’instant, j’en ai bagué 33 dont 6 adultes. Cette espèce ne se reproduit pas dans le département de la Drôme. Elle préfère migrer par la façade Atlantique. Seuls, quelques oiseaux décident de suivre le couloir Rhodanien.

J’en suis à 4 Locustelles luscinoïdes baguées. Uniquement des jeunes. Là encore, s’est pas mal pour ce site. Le pic de passage est habituellement durant la première semaine d’Août. Le passage, de la bien plus fréquente Locustelle tachetée, est plus tardif. Elle commence à peine à passer. Pour l’instant, j’ai capturé 14 jeunes oiseaux et aucun adulte. 

Les Rousserolles effarvattes passent également. C’est la seule de ces 5 espèces qui se reproduit sur ce site. C’est de loin le taxon le plus abondant. Il n’est pas simple de différencier les reproducteurs des migrateurs. Ceci dit, ces derniers jours, les oiseaux capturés sont de plus en plus gras, indice révélateur d’oiseaux en transit.

A voir aussi :