Bouvreuil pivoine à la mangeoire

Par | 3 décembre 2017

Bouvreuil pivoine, Femelle, Drôme, décembre 2017Le mois de novembre, c’est terminé avec les premières neiges.  Le sol est recouvert d’une dizaine de centimètres et les oiseaux, surtout les granivores, ont du mal à trouver de quoi manger. Depuis quelques jours, je leur ai étalé du tournesol sous les thuyas, où il n’y a pas de neige. Ils ont très vite compris et il y a affluence. Les Pinsons des arbres, les magnifiques Pinsons du nord, les Chardonnerets élégants, les Verdiers d’Europe, une dizaine de Serins cinis se nourrissent surtout au sol. Mais cette année, il y a également une vingtaine de Grosbecs casse-noyaux, et le nombre ne fais qu’augmenter de jours en jours. C’est la première année que j’en ai autant à la mangeoire. Il est vrai que cet hiver, ils sont très abondants et j’en observe un peu de partout. Une autre espèce est abondante cet hiver, c’est le Bouvreuil pivoine. C’est la première fois que j’en observe un à la mangeoire. Lors de mes balades dans les Chambarans, j’ai eu l’occasion de beaucoup en observer cette année. C’est vraiment un oiseau magnifique.

Les Mésanges de toutes espèces font des allers-retours pour aller chercher des graines dans les distributeurs. Ce sont essentiellement des Mésanges charbonnières et Mésanges bleues, mais également une Mésange noire, quelques Mésanges nonnettes et Mésanges huppées. Les Mésanges à longue-queue, elles viennent manger les kakis dans le plaqueminier avec quelques Fauvettes à tête noire. Les Merles noirs aiment également bien les kakis, mais ils viennent aussi se nourrir des olives de l’olivier. 

A voir aussi :