Mystérieuse migration

By | 15 juillet 2021

Ce n’est pas la première fois que j’évoque les bizarreries de la migration. Cette fois ci, j’évoquerai le cas d’un Bruant des roseaux. C’est l’espèce que je capture le plus. Comme cet oiseau est beaucoup bagué en Europe, les contrôles d’oiseaux déjà bagués sont nombreux. La carte de mes recaptures, pour cette espèce, est de loin la plus fournie. cette espèce arrive et passe dans la Drôme dés la fin du mois de septembre. Normalement les oiseaux proviennent du nord de l’Europe: Allemagne, République Tchèque, Pays Scandinaves… Certains ne vont pas plus loin et restent tout l’hiver dans la Drôme et d’autres continuent plus au sud, jusqu’en Espagne, très rarement en Italie. Fin octobre 2019, j’ai attrapé une femelle de Bruant des roseaux, baguée en Italie. Vue qu’elle était de l’année, j’ai supposé qu’elle avait transité par le nord de l’Italie avant de passer dans le nord de la Drôme. C’est que font de nombreuses Rémiz pendullines. Je viens enfin d’avoir le retour de cette bague, et c’est une grosse surprise: Cet oiseau à été bagué 11 jours avant sa capture dans la Drôme, dans le sud de l’Italie, à plus de 1000 km, à vol d’oiseau, bien entendu! on est bien loin de la migration postnuptiale classique nord-sud! une fois de plus, les grandes théories sur la migration en prennent un coup.

J’ai également reçu le contrôle d’une Rousserolle turdoïde en Espagne. dans ce cas, tout est “normal”. C’est un oiseau que j’ai bagué en août 2020 dans la vallée du Rhône et qui s’est fait rattrapé en Avril 2021, près de Valencia. Cet échange m’a fait plaisir car je ne bague que quelques individus chaque année et les reprises sont rares.

A voir aussi :