Passage des Fauvettes forestières

By | 10 septembre 2021

La migration postnuptiale des Fauvettes paludicoles est quasiment terminée. L’heure des bilans est arrivée. Durant les 15 premiers jours d’août, j’ai pu baguer presque tous les jours. Dommage que la seconde moitié de ce mois ait été venteuse et ne m’a pas permis d’ouvrir souvent mes filets de capture.  Cela ne m’a pas empêché de battre presque tous les records du site. Comme pressentie, l’année 2021 aura été exceptionnelle. J’ai capturé plus de 350 Phragmites des joncs, plus de 200 Locustelles tachetées, une quinzaine de Locustelles luscinoïdes

Dorénavant, dans le nord de la Drôme, les captures de ces espèces sont anecdotiques. C’est au tour des Sylviidés et des Muscicapidés à passer. Pour l’instant, ce sont les Fauvettes grisettes et Fauvettes des jardins. Bientôt ce sera l’abondance des Fauvettes à tête noire. On peut entendre les Gobemouches noirs, les Pouillots fitis et les Pipits des arbres de partout. Le nombre de Rougegorge familier augmente de jour en jour. J’ai déjà bagué une vingtaine de Gorgebleues à miroir. C’est vraiment l’époque durant laquelle, la diversité est la plus importante dans mes filets de capture. 

A voir aussi :